Chargement en cours .....

 

titre.jpg (8403 octets)

ADMISSION au Lieu de vie et d'accueil la Chabraque

CAS TYPE

Cas type
Les Stages préliminaires
Contrat de convivialité et engagement professionnel
Prise en charge

Pour être admissible à la CHABRAQUE en "1ère année" de formation, il faut avoir 14 ans avant la fin de l'année civile d'admission ; des jeunes ayant dépassé cet âge peuvent être admis mais il faut penser que la "maturité" du groupe sera celle d'adolescents ou de "gamins" de 15 ans.
A 14 ans nous pouvons envisager une pré-formation (c'est la 4ème préparatoire au C.A.P.A). C'est la situation scolaire des jeunes en stage préliminaire d'admission du 1er janvier au 30 juin.

En effet, dès la première rencontre avec les jeunes, nous testons leurs motivations concernant le cheval; nous ne voulons pas les leurrer sur les difficultés qu'ils vont rencontrer à la sortie de la CHABRAQUE.

Etre Groom équestre, c'est être auprès des chevaux, parfois dessus, mais souvent à côté pour de longs moments; dans le monde du cheval, il n'y a pas d'horaires, il y a peu de jours de congés et il y a peu de vacances (s'il y a des jours de libre, c'est toujours en hiver).
De plus, les employeurs sont non seulement exigeants mais parfois cassants voire très durs ; il faut vraiment être accroché au cheval pour réussir. Quant au salaire il est souvent partagé en deux avec la possibilité de logement et de nourriture ce qui retire d'autant l'argent à dépenser.

Ce discours est tenu à l'adolescent dès qu'il a passé la porte lors de son stage de contact de 3 jours.

Nous reparlerons également de la personnalité de certains jeunes qui ne peuvent s'adapter à notre structure, sachant que leurs modes réactionnels à ce qu'ils ont vécu sont déjà bien ancrés en eux (toxicomanie, délinquance). Le jeune qui, par carence affective ne sait plus très bien où il en est mais qui a quand même un petit cheval qui lui court dans la tête me semble être le cas type de jeune avec qui nous aurons une réussite sociale et professionnelle.



Pour terminer, penser que le métier de groom équestre est un métier physiquement dur et des adolescents chétifs, peu résistants, se verront rapidement mis en échec. Mais par contre, il n'a rien à voir avec le métier de jockey et il faut être plutôt grand et costaud pour, lors des stages d'élevage, tenir par exemple au bout d'une corde (une longe) des étalons percherons fringants de plus de 800 Kg qui vont à la saillie.