Chargement en cours .....

 

titre.jpg (8403 octets)

ACTUALITES ET photos

Octobre - Novembre - Décembre 2006

Octobre-Novembre-Décembre 2006
Suite...    

Archives 2006
Juillet-Août-Septembre 2006
Avril-Mai-Juin 2006
Janvier-Février-Mars 2006

Archives 2005
Octobre-Novembre-Décembre 2005
Juillet-Août-Septembre 2005
Avril-Mai-Juin 2005
Janvier-Février-Mars 2005

Archives 2004
Septembre-Octobre-Novembre-Décembre 2004
Avril-Mai-Juin-Juillet-Août 2004
Janvier-Février-Mars 2004

Archives 2003
Octobre-Novembre-Décembre 2003
Juillet-Août-Septembre 2003

Octobre ! Tout le monde a pris le rythme école-stage. Les premières années découvrent la réalité professionnelle et pour certains ce n'est pas triste ! Nous nous posons toujours la question à ce moment-là : "Devons-nous poursuivre ?… " Pour les troisièmes années (puisque cette année il n'y a pas de deuxième année) c'est beaucoup plus clair, ils préfèrent être en stage plutôt qu'à la maison ou à l'école. Les stages ne sont même parfois pas assez durs ; Charline est revenue d'Italie nous précisant qu'elle s'était ennuyée parce qu'il n'y avait pas assez de travail et que la piscine était trop chaude ….

Tout le monde est donc rentré (même Patrick et Marie-France du Maroc) pour partir au Jumping International de Caen. Une semaine de spectacle et de jumping.

Installation de l'obstacle Chabraque au jumping international de Caen

Tout le monde a été à la hauteur ou presque. Les troisièmes années préférant le jumping au spectacle et les premières années l'inverse. Chacun a été remercié comme il se doit.

Passagère en calèche lors de la présentation des attelages

Beaucoup de jeunes filles ont eu la larme à l'œil en quittant ces beaux cavaliers, se promettant bien de les retrouver au Salon du Cheval de Montpellier, dix jours plus tard –la Chabraque est toujours une caravane qui traverse la France- Julie a donc retrouvé, non sans émotion, les beaux voltigeurs et Chahrazade en a profité pour nous demander de faire un stage en Camargue lorsqu'elle aurait fini son stage de réflexion chez Michel MOURRÉ.

Le rang d'oignon

Bonne nouvelle début novembre, notre ami Franck était de nouveau parmi nous. Sa rééducation ayant fait des miracles, il peut dorénavant monter à cheval et poursuivre sa formation. Par contre, nous sommes de plus en plus inquiets pour Bruno qui traîne beaucoup la patte à cause de ses entorses mal soignées.

Suite...