Chargement en cours .....

 

titre.jpg (8403 octets)

ACTUALITES ET photos

Juillet - Août - Septembre 2015

Juillet - Août - Septembre 2015


Archives 2015
Mars-Avril-Mai 2015
Janvier-Février-Mars 2015

Archives 2014
Octobre-Novembre-Décembre 2014
Juillet-Août-Septembre 2014
Avril-Mai-Juin 2014
Janvier-Février-Mars 2014

Archives 2013
Octobre-Novembre-Décembre  2013
Juillet-Août-Septembre  2013
Avril-Mai-Juin 2013
Janvier-Février-Mars 2013

Archives 2012
Octobre-Novembre-Décembre 2012
Juillet-Août-Septembre 2012
Avril-Mai-Juin 2012
Janvier-Février-Mars 2012

Archives 2011
Octobre-Novembre-Décembre 2011
Juillet-Août-Septembre 2011
Avril-Mai-Juin 2011
Janvier-Février-Mars 2011

Archives 2010
Octobre-Novembre-Décembre 2010
Juillet-Août-Septembre 2010
Avril-Mai-Juin 2010
Janvier-Février-Mars 2010

Archives 2009
Octobre-Novembre-Décembre 2009
Juillet-Août-Septembre 2009
Avril-Mai-Juin 2009
Janvier-Février-Mars 2009

Archives 2008
Octobre-Novembre-Décembre 2008
Juillet-Août-Septembre 2008
Avril-Mai-Juin 2008
Janvier-Février-Mars 2008

Archives 2007
Octobre-Novembre-Décembre 2007
Juillet-Août-Septembre 2007
Avril-Mai-Juin 2007
Janvier-Février-Mars 2007

Archives 2006
Octobre-Novembre-Décembre 2006
Juillet-Août-Septembre 2006
Avril-Mai-Juin 2006
Janvier-Février-Mars 2006

Archives 2005
Octobre-Novembre-Décembre 2005
Juillet-Août-Septembre 2005
Avril-Mai-Juin 2005
Janvier-Février-Mars 2005

Archives 2004
Septembre-Octobre-Novembre-Décembre 2004
Avril-Mai-Juin-Juillet-Août 2004
Janvier-Février-Mars 2004

Archives 2003
Octobre-Novembre-Décembre 2003
Juillet-Août-Septembre 2003

Avis de tempête sur la Chabraque !
Ou plus tôt non, avis de grande marée avec son flux et son reflux.
Durant ces trois mois, six adolescents nous ont quitté pour des raisons diverses et variées et dix sont venus combler le vide laissé par la perte du tiers de l'effectif.
Le renouvellement fait du bien, mais avec le rajeunissement, il faut remettre les pendules à l'heure.
Donc, pour la remise des prix du 14 juillet il y avait plein de têtes nouvelles, aussi bien d'ailleurs chez nos adolescents que chez les adultes. En effet, nous avions quelques invités de marque : le Président de l'Ecole J-Claude G., Jacques C. notre Vice-président de La Chabraque et un nouvel élu à l'Assemblée Générale en la personne de Michel A. ainsi que notre Thierry que Patrick, vu son grand âge, persiste à appeler analyste institutionnel.
Petit bémol lors de cette magnifique cérémonie, notre Angéla apprenait abrupto par SMS que son père ne pouvait la prendre en vacances le lendemain : larme à l'œil de tout un chacun. Nous l'avons gardée chez nous et elle a profité comme nos petits enfants des joies de l'Aveyron (piscine, cheval, etc…)

Kirikou et ses naïades

Il est à noter que cette remise des prix s'est faite le dimanche douze juillet, et non le quatorze car il était prévu de longue date que nous allions en prestation de service au CSI *** de Royan, (Concours International), manque de chance, celui-ci a dû être annulé.
Durant cette cérémonie, nous félicitions Tom et Elvin qui venaient d'obtenir trois jours avant le Groom Niveau I ainsi que le code et ils préféraient arrêter là leurs brillantes études.
Iris et Stéphanie obtenaient le Groom Equestre Niveau II, et Iris partait dans la foulée sur sa terre natale en Belgique où un maître de stage spécialisé ayant des installations sublimes dans le dressage l'attendait : ceci juste après un moment d'hésitation, où il a fallu qu'elle choisisse entre l'amour et le travail…

Le dressage d'Iris, ce qui n'est pas une mince affaire.

Elle s'épanouit pleinement dans son travail de groom, nous lui rendrons visite début novembre, mais il faudra qu'elle revienne pour passer l'examen final de son permis B.
Quant à Stéphanie, notre deuxième candidate au Groom Equestre Niveau II, elle a accepté et réussi cet examen, mais malheureusement un mois après, elle quittait sa formation de monitrice d'équitation avec "fracas" (elle profitait d'un accident de poney ayant fracassé une verrière pour mettre fin à sa carrière sportive).
Ayant obtenu son permis au printemps, elle avait une voiture et nous a dit préférer vivre de petits boulots. Elle aurait souhaité recevoir le célèbre coup de pied au c.. pour voir l'avenir qui y radis rose au firmament mais celui-ci est réservé à ceux qui partent la tête haute.
Quant au CAP proprement dit, nous avions cette année cinq candidats, ils ont tous été reçus et là aussi pour certains, l'appel du large s'est fait fortement sentir. Emilie a eu quelques velléités, elle voulait nous quitter mais après une journée avec son inspectrice elle s'est ressaisie et a bien compris qu'avec la Chabraque elle obtiendrait des diplômes qui lui permettraient de s'en sortir dans la vie.
La célèbre caravane du Domaine du Poët était disponible puisque Stéphanie l'avait quittée, Emilie est rentrée dans ses meubles.
Moins de chance avec Morgane qui nous a quittée fin juillet et qui a surtout quitté son maître de stage de Fontainebleau de façon peu élégante. Mais atteint par le syndrome de la chèvre de Mr Seguin, elle voulait absolument casser les chaines qui la retenaient pour voir si l'herbe était plus verte en Bretagne.
Nous lui avons bien dit en partant qu'elle fasse attention au loup et ceci n'a pas raté, nous n'avons plus de nouvelles ! Christopher, lui, lauréat aussi du CAP 2015 a plus intelligemment négocié sa troisième année. Il a son petit studio à Bozouls tout prés de l'auto école et sait se faire apprécier de son maître de stage.
Après trois visites à Nice où on nous a tenu le bec dans l'eau, son affaire de remodelage de carrosserie est toujours en cours.
Il y a bien longtemps maintenant qu'il a compris qu'il n'y avait que peu d'avenir dans la carrosserie automobile.

"Reste-aux-rangs"

Pour terminer sur l'avenir des uns et des autres, c'est comme avec un gout amer que nous avons appris que Célia nous quittait pour filer le parfait amour avec le fils d'un charcutier, effectivement nous pouvons dire que sa formation s'est finie en jus de boudin.
Elle est quand même partie de la Chabraque avec tous ses diplômes en poche, et même avec le "first certificat of Chabraque" car grâce à ses stages en Angleterre elle est bilingue et ce certificat a été authentifié par un professeur de Cambridge ? !
Voila pour les infos concernant les 1ère années et les autres : maintenant les vacances sont faites pour s'amuser et avoir des activités différentes. Il y a eu comme toutes les années un transfert en Dordogne où les premières années ont pu s'éclater dans les grottes et faire du canoë kayac sur la Dordogne. Les bébés ont eu droit à la randonnée équestre de qualification pour rentrer à la Chabraque, il y a eu bien sur plusieurs sorties : ciné, Mc Do, piscine ou autre. A retenir qu'ils ont beaucoup aimé la journée à Cap Découverte où il y a énormément d'activités avec frissons garantis. Pour la sortie du Salon du cheval de Pau, Patrick a repris du service pour palier au manque de personnel en ce temps de grandes vacances où nous sommes quand même à certain moment bien épaulés.

A la Chabraque, on met la bride…
"sortie bowling"
Ils savent rester assis et concentrés

Après toutes ces activités, en août, chacun a repris le collier : stages de sensibilisation pour les bébés, stages de confirmation pour d'autres. Beaucoup ont eu des "coups de Mou", certains ont fait des chutes de cheval, d'autres ont profité des sorties non autorisées, voire de feux d'artifice à retardement car pour tout un chacun les pétards ne s'allument que le quatorze juillet, sauf pour Ryan.
En septembre, la rentrée scolaire a eu lieu comme d'habitude, avec comme nous vous le disions des nouvelles têtes.

Comme d'habitude, les deuxièmes années sont partis à Fontainebleau à la grande semaine du cheval où ils ont rencontré de nombreux maîtres de stage.

35ème visite à Fontainebleau…

A noter, que pour son premier stage notre amie Myriam se fracturait l'humérus. Bien sûr aussi comme d'habitude, il y a eu de nombreuses réunions et audiences : Albi, Paris, La Rochelle, Béziers…
En ce qui concerne la "bobologie" et comme vous le savez, le métier de permanent est d'être polyvalent : Sophie a donc joué le rôle d'ambulancière en accompagnant Loriane sur Bordeaux pour une deuxième opération des yeux, a accompagné évidemment Myriam aux urgences, et à son retour François le moniteur n'était plus là, puisqu'il avait "CHU" dans nos écuries et s'était luxé l'épaule : quand je dis "on est mal épaulé !"