Chargement en cours .....

 

titre.jpg (8403 octets)

ACTUALITES ET photos

Avril - Mai - Juin 2016

Avril - Mai - Juin 2016


Archives 2016
Janvier-Février-Mars 2016

Archives 2015
Octobre-Novembre-Décembre 2015
Juillet-Août-Septembre 2015
Avril-Mai-Juin 2015
Janvier-Février-Mars 2015

Archives 2014
Octobre-Novembre-Décembre 2014
Juillet-Août-Septembre 2014
Avril-Mai-Juin 2014
Janvier-Février-Mars 2014

Archives 2013
Octobre-Novembre-Décembre  2013
Juillet-Août-Septembre  2013
Avril-Mai-Juin 2013
Janvier-Février-Mars 2013

Archives 2012
Octobre-Novembre-Décembre 2012
Juillet-Août-Septembre 2012
Avril-Mai-Juin 2012
Janvier-Février-Mars 2012

Archives 2011
Octobre-Novembre-Décembre 2011
Juillet-Août-Septembre 2011
Avril-Mai-Juin 2011
Janvier-Février-Mars 2011

Archives 2010
Octobre-Novembre-Décembre 2010
Juillet-Août-Septembre 2010
Avril-Mai-Juin 2010
Janvier-Février-Mars 2010

Archives 2009
Octobre-Novembre-Décembre 2009
Juillet-Août-Septembre 2009
Avril-Mai-Juin 2009
Janvier-Février-Mars 2009

Archives 2008
Octobre-Novembre-Décembre 2008
Juillet-Août-Septembre 2008
Avril-Mai-Juin 2008
Janvier-Février-Mars 2008

Archives 2007
Octobre-Novembre-Décembre 2007
Juillet-Août-Septembre 2007
Avril-Mai-Juin 2007
Janvier-Février-Mars 2007

Archives 2006
Octobre-Novembre-Décembre 2006
Juillet-Août-Septembre 2006
Avril-Mai-Juin 2006
Janvier-Février-Mars 2006

Archives 2005
Octobre-Novembre-Décembre 2005
Juillet-Août-Septembre 2005
Avril-Mai-Juin 2005
Janvier-Février-Mars 2005

Archives 2004
Septembre-Octobre-Novembre-Décembre 2004
Avril-Mai-Juin-Juillet-Août 2004
Janvier-Février-Mars 2004

Archives 2003
Octobre-Novembre-Décembre 2003
Juillet-Août-Septembre 2003

Pour reprendre le leitmotiv du trimestre dernier La Chabraque est en attente : Attente d'un nouveau couple de permanents, attente de nouvelles têtes. D' ailleurs à l'A.G du 22 juin, Patrick comme Président et Jacques comme Vice-président ont su féliciter Julien et Sophie pour avoir tenu 6 mois seuls comme permanents se partageant entre les deux " Chabraque " et vivants chacun de leur côté sans compter les voyages professionnels et les préparations des événements du dernier trimestre de l'année scolaire. Heureusement aussi qu'ils ont pu compter sur les membres de l'équipe!

Parlons donc de ces "événements", toujours les mêmes d'années en années mais qu'il faut préparer avec soin, sans parler du plus important les examens de fin d'année. Pour ceux qui incombent aux adultes, il y a bien sûr le concours Chabraque du 2eme dimanche de mai, le conseil d'administration et l'Assemblée Générale et cette année " petit plus " la préparation d'un congrès "international" (excusez du peu) qui aura lieu en juillet à Paris sur la médiation animale où nous sommes conviés à participer : Patrick fait traduire ses textes en anglais !!

DU JEU AU JE

Revenons à nos chers têtes blondes : Iris a choisi le concours complet donc début avril elle signait un contrat d'embauche comme groom dans la région parisienne, avait juste le temps d'aménager son appartement avant de partir avec son cavalier une semaine en Irlande et tout de suite après une semaine en Pologne ! Les voyages forment la jeunesse ! A la fin du mois elle recevait sa première paye : "allo Sophie, qu'est ce que je fais ?", "Mais ma chérie tu fais comme Sylvie vous a appris, tu ouvres un compte en banque, tu assures ton appartement, tu remplis tous les documents administratifs qui te tombent dessus etc… et tu te gardes de l'argent pour manger pendant un mois." Réponse : "si j'avais su j'aurais écouté Sylvie ….." Et oui l'autonomie c'est dur !

C'est vrai que quand on est à La Chabraque on se la coule douce. Pas d'argent à gérer, juste pour ses petits plaisirs, pas trop de papiers à remplir, une vie de rêve quoi !
Attention quand même il ne faut pas pousser le bouchon trop loin….. Nous avons été obligés de sanctionner la nonchalance d'Alexis et son manque de ponctualité pour venir travailler. Quant à Océane, c'est bien connu l'herbe est plus verte du côté de Paris, elle n'est donc pas rentrée de vacances mais quelques temps après elle se ravisait. Trop tard ! Il faut assumer ses choix. C'est par ces petits exemples que les nouveaux trois jours apprennent à connaître les limites que nous pouvons donner, pour vivre une adolescence heureuse dans un lieu malgré tout idyllique.

La fine équipe

En ce qui concerne la formation comme tous les ans le stress monte ! Les examens approchent ! En avril il est encore temps d'apprendre : Stage d'éthologie comme depuis vingt cinq ans chez Mr Barrey pour les seconde années avec Julien mais innovation avec Yacine qui venait accompagner le groupe et vivait une semaine riche et pleine avec nos ados. Cheval et culture comme nous savons le faire ; pour la culture cette année c'était la visite du château fort de Guédelon (reconstruction depuis vingt-cinq ans aussi d'un château du Moyen-Age avec les techniques de l'époque !). Toujours dans les stages de groupe, en un peu plus près, A.S.S.R (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) pour les premières années, avec mise à disposition de salles et d'enseignants au collège de Rieupeyroux. Dans le même genre d'examen incombant à tout adolescent la "journée citoyen" Carla et Cyndie y ont participé. Cyndie a sollicité un entretien particulier pour savoir si elle pourrait rentrer dans la gendarmerie puis bien évidemment à la garde républicaine. Le gradé qui l'a reçu a été époustouflé de sa maturité et de sa détermination …. "pourvu" que ça dure !

Les examens " sérieux " le C.A.P. et le Groom ont commencé fin mai avec les épreuves de sport à Albi au lycée agricole, puis tout de suite après Châtellerault pour les épreuves pratiques et pour finir courant juin les épreuves écrites, les plus redoutées ! Le français et les maths ne sont pas leur fort ! Pour le groom tout est programmé en juillet. Comme tous les ans aussi Régis et Sylvie ont été sollicités par l'Académie pour corriger les autres C.A.P. Sylvie a même été sollicitée deux fois ; une fois à Nîmes et une autre fois près de Toulouse. Façon pour nous d'honorer notre contrat, car au mois de mars nous recevions le renouvellement de notre habilitation pour 5 ans ! On a tremblé un peu cet hiver mais tout est rentré dans l'ordre; notre ancienneté et les bons résultats de nos élèves y ont été pour beaucoup. Dernier examen du trimestre pour Cheyenne, fin juin, le concours d'entrée au B.P.J.E.P.S. (Brevet Professionnel d'Education Physique et Sportive) option équitation. Elle va aller en formation chez son maître de stage en Seine et Marne pas très loin de son coureur cycliste…. Bien sûr, il n'y a pas que des réussites. Emilie a préféré nous quitter deux mois avant son B.P.J.E.P.S. en étant " désolée ! " La pression était trop forte et peut être que les motivations n'étaient pas à la hauteur ? Pour terminer sur les examens "médicaux", Myriam peut enfin remonter à cheval, cela fait neuf mois que ça dure ! RDV avec le chirurgien à la rentrée.
On va "enfin" savoir si Myriam a l'intention de s'investir à fond dans sa formation équestre….

Quant à la vie quotidienne, la routine s'il y en a une ! Réunions dans toute la France, concours dominicaux et partage pour Julien et Sophie des maisons.

Reco Naissance Le joli mois de mai

Reste les deux événements majeurs : le concours Chabraque et la prestation de services au "Jump A" de Rodez : Il faut six mois pour préparer le concours de la maison et un coup de froid et un coup de vent et tout est par terre ou presque ! C'est le genre d'événement où on attend le soleil mais quant il faut gérer le vent et le froid c'est moins drôle ! La buvette s'était repliée sous le hangar et les animations étaient moins suivies que l'an dernier. Patrick avait négocié avec la troupe des "goulus " comme l'an dernier une prestation, elle fut de qualité mais les spectateurs étaient transis de froid ! Le deal étant : vous vous produisez et on vous héberge dix jours pour préparer votre nouveau spectacle. Les dix jours qu'ils ont passé dans l'ancienne Chabraque I (chez Patrick et Marie-France) furent un festival de tous les instants ! Patrick et Marie-France sont prêts à recommencer l'année prochaine…. N'oublions pas de remercier la Mairie de Castanet qui avait mis à leur disposition la salle des fêtes. Et les " goulus " pas avares de leurs talents, ont offert aux gens de la commune " la générale " de leur nouveau spectacle, une soirée de convivialité très agréable.

"un plus" à la remise des prix Les Goulus en spectacle à Castanet

Un petit mot aussi de notre taureau mécanique qui a eu moins de succès qu'il y a quatre ans mais les petits se sont bien amusés. Côté sport, rien n'a manqué 280 partants, de belles prestations, des lots de qualités. La piste était soignée et les parcours adaptés aux jeunes cavaliers. Comme tous les ans le dernier parcours a eu lieu vers 19h et à 21h tout était rangé ! Bravo la Chabraque ! (photo 13) Evidemment il y a toujours dans ce genre de concours des petits bobos mais notre ami Chabraqueux Brayan a fait fort en hurlant de douleur car dans sa chute il s'était fait mal au poignet.

On rentre à la maison
"Il chut !" (chute !) Quelques jolies chutes
Trois Classés

Urgences, hôpital, sur l'échelle du pipo Bryan estimait sa "douleur" à 8/10, sur l'échelle des pompiers elle était de 2/10 !? Il fut pris à son propre piège puisque le médecin lui donnait huit jours d'arrêt, il n'y avait pas de fracture, donc pas de stage alors que les autres partaient le lendemain. Quelques résultats quand même de nos élèves, tout du moins ceux de François notre moniteur : pour cette saison, nous avons à notre actif 154 engagements, avec 3 victoires et 29 classements dans le 1er quart.

On ne serait pas en Aveyron si un événement comme celui là, n'était pas ponctué d'aligot et de veau du Ségala. Ce qui fut fait bien sûr, il fallait au moins cela pour se réchauffer. Moins de couverts mais l'ambiance y était ! Pour le service remercions au passage les chabraqueux, l'équipe de la Chabraque et à la buvette Mimi, Sébast et Nathalie G. une ancienne severoise ainsi que Lucille et Yacine venus passer le week-end.

Attention les écrits restent

Un peu plus d'un mois plus tard : " Jump A " concours CSO, organisé par l'équipe de Sébastien et de Mimi. Là aussi six mois de travail pour trois jours de pluie, de vent et de froid. Changement de terrain pour que les chevaux ne glissent pas et promenade dans la boue pour les spectateurs et les Chabraqueux. L'ambiance et la gentillesse des cavaliers ont permis de " sauver les meubles ! ", mais quel dommage là aussi !

Cavalier à la Chabraque !!!
Allez on se mouille !

Ils ont construit les parcours, ramassé les barres huit heures durant chaque jour sans broncher (ou presque) mais les cadeaux étaient à la hauteur du service rendu.

BRAVO !

Voila pour les événements du trimestre, reste que la Chabraque est une entreprise et doit se plier aux normes de toute société, même étant une association. Il faut que chacun des salariés (directeurs compris) passent un bilan de compétences tous les ans !! Donc prise de contact avec des spécialistes du diagnostic d'entreprise, des avocats : bref des sous que l'on aurait bien mis ailleurs… Mais cela nous a permis de réfléchir sur : l'esprit Chabraque ce n'est pas mal non plus. Des sous il en manque toujours, nous ne pouvons plus percevoir la taxe d'apprentissage, encore une nouvelle loi, trouvons donc un autre débouché: la reconnaissance d'utilité publique, pour permettre les dons et legs… on verra bien ! Julien piaffe, son manège en dépend, bien que l'A.G. lui ait donné cette année le feu vert pour le début des travaux. Tout doit démarrer en octobre juste avant les grands froids mais ça on connait…..