Chargement en cours .....

 

LA CHABRAQUE Lieux de Vie et d'Accueil et Unités Individualisées

QUELQUES POINTS TECHNIQUES

Statut de l'association
Pour une convivialité
Quelques points Techniques
Pour Finir

Salon d'été (pour confidences)
Ce choix de vie, sous sa forme administrative, s'appelle une prise en charge. Elle est effective à LA CHABRAQUE à partir du moment où le jeune a satisfait au stage préliminaire de 3 jours. Elle est confirmée après deux autres stages, l'un de 3 semaines, l'autre de 3 mois (se reporter à la rubrique "admission").

Ce choix de vie implique également un choix de résidence.

Les jeunes sont la plupart du temps très loin de leur lieu d'origine et des retours en famille, s'il y en a une, ne peuvent se faire que 8 jours à Noël, 8 jours à Pâques et 15 jours fin juillet. Le fait de l'éloignement de la famille originelle et du groupe social dans lesquels l'adolescent ne pouvait que se situer de façon marginale, lui permet de se reconstruire autrement, lui permet d'être entendu différemment.

Ce travail fondamental doit être mené dans la vie quotidienne et c'est pour cela que nous voulons partager de longs moments avec eux à Sever : soirées, week-ends, petites vacances, etc… Travail d'écoute, d'aide et de soutien vers une autonomie. Ce travail de fond semble tout aussi essentiel à nos yeux que l'insertion professionnelle mise en avant. (On ne peut passer sous silence les demandes réitérées de maternage faites par les adolescents par l'intermédiaire de leur corps. Il n'est pas question de biberons, mais de "bobos". Nous devons également être très vigilants et à l'écoute lors de leurs périodes dépressives, ce mal-être pouvant se concrétiser par un passage à l'acte allant dans la répétition de ce qu'ils ont connu précédemment).

Cela veut dire que LA CHABRAQUE est le lieu des jeunes. Entre autres, nous ne souhaitons pas que les parents viennent à Sever. S'ils ont un désir de rencontrer leur enfant en Aveyron, cela est fort possible, mais non pas à Sever, une après-midi à Rieupeyroux petit village à côté peut être envisagée. Par contre, le lien avec la famille doit être maintenu par un tiers, tiers écoutant, tiers entendant, tiers référent.
Le rôle de l'éducateur de l'Aide Sociale à l'Enfance, ou tout du moins de l'administration responsable, est aussi important pour nous que pour le jeune. Il est le lien entre le passé et l'avenir. Il est le gardien du passé antérieur. Il est hélas parfois celui qui récupère l'échec et celui qui, après l'échec, réoriente. Il est le représentant de l'organisme financeur.

Indemnité mensuelle Chabraque

L'indemnité mensuelle Chabraque est relativement conséquente car il faut bien comprendre que les Chabraqueux n'ont pas de contrat d'apprentissage mais vont quand même travailler puisqu'ils vont en stage professionnel régulièrement.
Ils ont donc plus que de l'argent de poche mais une indemnité mensuelle.
Pour 2006, elle est de 77 euros pour les 1ère années, 84 euros pour les 2ème années et 92 euros pour les 3ème année.
Un compte est ouvert pour chaque Chabraqueux au Crédit Agricole de Rieupeyroux.

Seul les permanents des LVA peuvent déposer de l'argent en direct sur ce compte.
Aucune somme supplémentaire venant des parents ou d'autres organismes n'est accepté sur ce compte pour qu'il y ait une égalité stricte entre chaque jeune de la même année.
Si les parents veulent verser de l'argent supplémentaire aux Chabraqueux, ils doivent ouvrir un compte pour leur enfant dans leur Lieu d'origine.
Ce compte ne servant qu'au moment des retours en famille les cartes bleues (CB) devant rester chez les parents.
Aucune lettre avec un petit billet supplémentaire n'est acceptée.
Par contre pour les gratifications reçues pendant les stages, nous fermons les yeux : il s'agit là de valorisation du travail.

Habillement et allocation professionnelle spéciale

Les "vêtures" sont faites avec l'argent de vêture reçu des organismes responsables, somme incluse dans le prix de journée (ASE). La Chabraque rééquilibre les allocations en ajoutant un plus financier si nécessaire.
Dans certains cas, pour les jeunes en Accueil Provisoire il est souhaitable que l'ASE négocie une participation des parents.
Nous aimerions que ces transactions se fassent en dehors de nous dans la mesure où nous n'avons aucun contact avec les parents (c'est le rôle de l'éducateur référent) et aucun moyen de pression pour non paiement.
Il sera demandé à l'ASE d'origine du jeune, à la fin du stage de 3 mois, une allocation professionnelle spéciale pour acheter rapidement un pantalon de cheval noir, une paire de bottes d'équitation et une bombe "trois points" de protection soit environ 160 €uros (2006).